...

Terrier écossais

Le terrier écossais, également connu sous le nom de Scottish Terrier ou Scottie, est un chien trapu et actif, taillé pour le travail dans les terriers. Reconnaissable à sa robe ébouriffée et ses longues franges sur le museau et les sourcils, il fascine par son apparence élégante. Il est doté d’un caractère affirmé, mais se montre affectueux envers sa famille adoptive. Ce chien de race est apprécié pour sa loyauté, son intelligence et sa vivacité.

Points clés

  • Le terrier écossais est un chien de race trapu et actif.
  • Il est apprécié pour son caractère affirmé et son apparence élégante.
  • Son origine remonte aux Highlands écossais, où il était utilisé pour déterrer les gibiers sous terre.
  • Il nécessite une éducation ferme et une attention particulière en matière de santé.
  • Son entretien demande du temps, de l’argent et des soins réguliers du pelage.

Origines du terrier écossais

Origine du Terrier écossais devant un chateau en Ecosse

Le Terrier Écossais, également connu sous les noms de Scottish Terrier, Terrier d’Écosse, Scottie ou Aberdeen-Terrier, est un chien trapu, agile et actif. Cette race est originaire des Highlands écossais, où elle a été développée à partir de 1879 par le Capitaine Gordon Murray. Deux ans plus tard, le premier standard de la race a été élaboré, et en 1882, le Scottish Terrier Club a été fondé.

Le Terrier Écossais a été spécialement adapté pour le travail dans les terriers, où il excelle à déterrer les renards, les rongeurs et autres gibiers de petite ou moyenne taille qui se réfugient sous terre. Malgré sa petite taille, il est puissant et courageux. Aujourd’hui, le Terrier Écossais est également apprécié comme chien d’exposition et de compagnie, grâce à ses qualités de gardien et à son apparence unique.

Particularités physiques

Le Terrier écossais présente une série de caractéristiques physiques qui le distinguent des autres races de chiens. Son poil est rêche, dense et dur au toucher, ce qui lui procure une excellente protection contre les intempéries. Sa robe peut être de couleur noire, froment ou bringée, offrant différentes combinaisons de couleurs attractives.

  • La tête du Scottie est longue, élégamment portée, avec un crâne presque plat et un stop légèrement marqué, plus prononcé au niveau des yeux.
  • Ses oreilles sont fines, pointues et attachées au sommet du crâne, portées droites.
  • Ses yeux sont de couleur brun foncé, en amande, écartés, et reflètent une expression d’intelligence et de vivacité.
  • Le corps du Terrier écossais est assez massif, avec un dos court et très musclé, un rein fort et bien descendu, ainsi qu’une poitrine large et des côtes bien arrondies.
  • Sa queue est forte à son attache, s’affinant en se rapprochant de son extrémité, et peut être portée droite ou modérément courbée, atteignant une longueur moyenne.

Cette combinaison de traits physiques confère au Terrier écossais une allure à la fois puissante, élégante et compacte, en accord avec les standards de la race.

PoidsTaille
Femelle : De 8 kg à 10 kgFemelle : De 25 cm à 28 cm
Mâle : De 8 kg à 10 kgMâle : De 25 cm à 28 cm

Comportement et caractère du terrier écossais

Caractère du Terrier écossais

Le Terrier d’Écosse est assez peu démonstratif dans sa relation avec l’humain. Pourtant, il saura combler son maître de tendresse et de bonheur. Il sait en effet être affectueux et débordant d’amour pour sa famille adoptive. Bien qu’indépendant, il ne rechignera jamais à une partie de jeux avec son maître ou des enfants.

Il s’agit d’un chien fier, parfois têtu, très intelligent et doté d’une belle vivacité. Il est loyal et courageux. Des qualités qui en font un très bon chien de compagnie, mais aussi un excellent chien de chasse. Il est toujours jovial malgré une mine qui signifie parfois l’inverse. Il n’est jamais agressif, même pas avec les étrangers dont il préfèrera ignorer la présence.

Éducation du Scottish Terrier

Jeune Scottish terrier dans un jardin

Le Terrier Écossais, de par son caractère affirmé et son insoumission, nécessite une éducation ferme. Cependant, grâce à son intelligence, sa hardiesse et son attachement à son maître, il peut devenir un chien de compagnie agréable et facile à vivre s’il reçoit une éducation équilibrée.

  • La fermeté et la cohérence : Pour éduquer un Terrier Écossais, il est essentiel d’être ferme et cohérent dans les règles et les limites que vous lui imposez. Ce chien a tendance à tester son maître, et il est important de lui montrer clairement qui est le chef de meute. Utilisez une voix calme mais ferme et soyez constant dans vos attentes.
  • La socialisation précoce : La socialisation est également cruciale pour un Terrier Écossais. Exposez-le dès son plus jeune âge à différentes situations, personnes et animaux afin qu’il apprenne à s’adapter et à interagir de manière appropriée. Cela contribuera à prévenir les comportements agressifs ou craintifs à l’âge adulte.
  • La formation positive : Privilégiez une approche de formation positive basée sur les récompenses, les éloges et les friandises. Les Terriers Écossais sont intelligents et répondent bien à ce type de méthode. Évitez les méthodes punitives ou coercitives, car cela peut entraîner de l’anxiété et des comportements indésirables.
  • L’équilibre entre exercice et stimulation mentale : En tant que chien intelligent et actif, le Terrier Écossais a besoin d’exercice physique régulier pour dépenser son énergie. Prévoyez des promenades quotidiennes et des séances de jeu pour répondre à ses besoins. N’oubliez pas non plus de lui fournir une stimulation mentale, comme des jouets d’occupation ou des jeux de recherche d’aliments, pour l’aider à rester mentalement stimulé.
  • La patience et la persévérance : L’éducation d’un Terrier Écossais peut prendre du temps et de la patience. Ne vous découragez pas et persévérez dans votre démarche éducative. Soyez constant et répétez les exercices régulièrement pour obtenir de bons résultats. Faites preuve de compréhension et de douceur, mais ne vous laissez pas manipuler par son tempérament têtu.
  • Les cours d’éducation canine : Si vous n’avez pas l’expérience nécessaire pour éduquer un Terrier Écossais, envisagez de suivre des cours d’éducation canine avec un professionnel. Cela vous permettra d’apprendre les bonnes techniques et de bénéficier de conseils personnalisés pour éduquer votre chien de manière efficace.
Conseils pour l’éducation du Terrier Écossais
Soyez ferme et cohérent dans les règles et les limites
Socialisez-le dès son plus jeune âge
Utilisez une approche de formation positive
Prévoyez un équilibre entre exercice physique et stimulation mentale
Faites preuve de patience et de persévérance
Envisagez des cours d’éducation canine

Conditions de vie du Scottie

Conditions de vie Terrier écossais sur un coussin dans le jardin

Le Terrier Écossais apprécie aussi bien la vie à la campagne qu’à la ville, dans une maison ou un appartement. Il convient à toutes sortes de maîtres, tant que celui-ci lui montre assez tôt les limites à ne pas dépasser et en étant suffisamment disponible.

Calme et mesuré, il peut faire le bonheur d’une personne célibataire ou d’un couple. Il supporte assez bien les absences grâce à son côté indépendant.

Santé et Espérance de vie du Terrier écossais

ans
Minimum
ans
Maximum

Le Scottish Terrier est un chien robuste qui résiste bien aux conditions météorologiques difficiles. Cependant, il est prédisposé à certaines maladies propres à la race :

  • La Scotty Cramp ou hypertonicité musculaire épisodique est une affection courante chez le Terrier écossais. Elle se manifeste par des crampes musculaires et des difficultés à se déplacer. Cette maladie héréditaire peut être traitée avec des médicaments et une gestion appropriée de l’exercice.
  • La maladie de Willebrand est une autre affection fréquente chez cette race. C’est un trouble de la coagulation sanguine qui peut entraîner des saignements excessifs en cas de blessure. Il est important de faire tester les chiens reproducteurs pour cette maladie afin d’éviter sa propagation.
  • Les problèmes dermatologiques, tels que les infections cutanées et les allergies, sont également assez courants chez le Terrier écossais. Une bonne hygiène et des soins réguliers de la peau et du pelage peuvent aider à prévenir ces affections.

Il est donc essentiel de surveiller la santé de votre Terrier écossais et de consulter régulièrement un vétérinaire pour les vaccinations, les soins préventifs et les examens de routine.

Une alimentation équilibrée, de l’exercice régulier et une attention particulière à son hygiène contribueront également à maintenir votre Terrier écossais en bonne santé.

Entretien et hygiène du Scottish Terrier

Un Terrier Écossais qui a besoin d'un toilettage

Le Terrier Ecossais n’est pas sujet à une mue importante et ne perd que peu de poil. Cependant, sa robe nécessite beaucoup d’entretien et des toilettages réguliers, surtout si le chien est appelé à prendre part à des expositions. Le budget associé à son entretien est de ce fait, plutôt conséquent.

Tout comme le temps alloué à cette tâche, par ailleurs. Il est recommandé de brosser le chien au moins une fois par semaine. Il est également conseillé de le faire toiletter régulièrement chez un véritable professionnel, car les soins mal appliqués peuvent lui valoir des problèmes dermatologiques. Le Terrier Ecossais doit être épilé 2 fois par an.

Entretien et hygiène du Terrier EcossaisFréquence
BrossageAu moins une fois par semaine
Toilettage professionnelRégulièrement
Épilation2 fois par an

Alimentation

Alimentation Terrier écossais

Une alimentation équilibrée est cruciale pour la santé et le bien-être du Terrier Écossais. En tant que gros mangeur, il est essentiel de veiller à ce que son régime alimentaire soit adapté à sa morphologie et à ses besoins énergétiques quotidiens.

Les croquettes de haute qualité sont recommandées pour nourrir votre Terrier Écossais. Elles lui fournissent les nutriments essentiels dont il a besoin pour maintenir sa bonne santé et son poids idéal.

Conseils d’alimentation pour le Terrier Écossais :

  • Choisissez des croquettes adaptées à sa taille, son âge et son niveau d’activité.
  • Évitez les aliments riches en matières grasses, qui pourraient entraîner une prise de poids excessive.
  • Divisez ses repas en plusieurs petites portions tout au long de la journée pour éviter les problèmes digestifs.
  • Assurez-vous qu’il a toujours accès à de l’eau fraîche et propre.
  • Consultez régulièrement votre vétérinaire pour vérifier que votre Terrier Écossais maintient un poids sain et pour discuter de son régime alimentaire.
Besoin nutritionnelQuantité recommandée
Protéines18-22%
Matières grasses8-12%
Glucides40-50%
Vitamines et minérauxEn quantité suffisante

Il est important de noter que les besoins alimentaires peuvent varier en fonction de l’âge, du niveau d’activité et de la santé individuelle de chaque chien. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire pour établir un régime alimentaire adapté à votre Terrier Écossais.

Choix de croquettes pour chiens de petite taille

Activité physique du Terrier écossais

Activité du Terrier écossais dans un jardin

Le Terrier Ecossais se contente généralement de ses promenades quotidiennes. Il ne réclame pas énormément d’exercice, mais ses sorties ne doivent surtout pas être négligées ou écourtées.

Activité physiqueFréquenceDurée
PromenadesTous les jours30 minutes à 1 heure
Jeu en extérieurQuelques fois par semaine15 à 30 minutes
Exercices mentauxQuotidiennementIntégrés aux promenades et jeux

Meilleurs Jeux et Jouets interactifs pour chiens

Prix et budget pour un Scottish Terrier

Tête d'un Terrier Écossais sur l'herbe

Le prix d’achat d’un Terrier Écossais se situe entre 1000€ et 1500€.

Le coût d’entretien annuel d’un Terrier Écossais se situe aux alentours de 1000€.

 Prix d’achatCoût d’entretien annuel
Terrier Écossais1000€ – 1500€950€ – 1000€

Informations de la FCI sur le Terrier écossais

Le Terrier Écossais est une race de chien reconnue par la Fédération Cynologique Internationale (FCI). Elle est classée dans le groupe 3 – Terriers.

Standard de la race selon la FCI

CatégorieDétails pour le Terrier Écossais
Numéro de Standard FCI73
Classification FCIGroupe 3: Terriers
OrigineÉcosse
TaillePetite (25-28 cm au garrot)
PoidsEnviron 8.5-10.5 kg
Espérance de vieEnviron 12-15 ans
Couleur du pelageNoir, bringé de blé, bringé
Type de pelageDur, dense, fil de fer
TempéramentIndépendant, courageux, digne, têtu
Niveau d’activitéModéré
Aptitudes particulièresCompagnie, chasse (vermine), exposition
Soins du pelageBrossage régulier, toilettage périodique, stripping nécessaire
Exigences d’exerciceModérées, adaptées à de courtes promenades quotidiennes
Problèmes de santé courantsDysplasie de la hanche, problèmes de la vessie, allergies

La FCI établit également des critères de sélection et de reproduction pour l’élevage du Terrier Écossais, visant à préserver les caractéristiques physiques et comportementales de la race. Les éleveurs certifiés par la FCI garantissent des chiots de qualité, conformes aux standards de la race.

Si vous envisagez d’adopter un Terrier Écossais, assurez-vous de choisir un éleveur agréé par la FCI et de demander les documents prouvant l’origine et la lignée des chiots.

Conclusion

En conclusion, le Terrier Écossais est un chien de race trapu et actif, qui possède un caractère affirmé mais qui est également très affectueux envers sa famille. L’éducation de cette race demande de la fermeté, mais en retour, le Terrier Écossais offre une loyauté sans faille.

La santé du Terrier Écossais peut être préoccupante, mais avec des soins adaptés et réguliers, il peut vivre une longue vie. Il est important de prêter une attention particulière à l’entretien de son pelage, qui demande du temps et de l’argent, mais qui est essentiel pour maintenir sa santé.

L’alimentation du Terrier Écossais doit également être surveillée afin d’éviter l’obésité, car il a tendance à être un gros mangeur. Enfin, avant de décider d’adopter un Terrier Écossais, il est important de prendre en compte le prix d’achat et d’entretien de cette race.

En somme, le Terrier Écossais est un chien avec des caractéristiques uniques, et il peut être un merveilleux compagnon pour ceux qui sont prêts à lui offrir l’amour, les soins et l’éducation dont il a besoin.

FAQ

 Quelle est l’espérance de vie d’un Terrier Écossais ?

L’espérance de vie d’un Terrier Écossais est généralement de 12 à 15 ans, bien que cela puisse varier en fonction de la santé et des soins.

Comment est le tempérament du Terrier Écossais ?

Les Terriers Écossais sont connus pour être indépendants, confiants et très loyaux envers leur famille. Ils peuvent être réservés avec les étrangers et parfois têtus, mais ils sont également courageux et ont un bon caractère.

Quels sont les besoins en exercice d’un Scottish Terrier ?

Bien qu’ils soient petits, les Scotties sont actifs et bénéficient de promenades régulières et de jeux. Ils n’ont pas besoin d’une quantité excessive d’exercice, mais ils apprécient les activités qui stimulent à la fois leur corps et leur esprit.

Les Terriers Écossais sont-ils faciles à dresser ?

Leur indépendance peut rendre le dressage un défi. Ils répondent bien à une approche cohérente et ferme, avec beaucoup de renforcements positifs.

Comment prendre soin du pelage d’un Terrier Écossais ?

Leur pelage dur nécessite un entretien régulier, y compris un brossage hebdomadaire et un toilettage professionnel périodique pour maintenir sa forme et sa texture.

Les Scotties sont-ils adaptés aux familles avec enfants ?

Ils peuvent être bons avec les enfants, particulièrement s’ils sont élevés ensemble, mais leur interaction doit être surveillée en raison de leur petite taille et de leur nature parfois têtue.

Un Scottish Terrier peut-il vivre en appartement ?

Oui, ils sont bien adaptés à la vie en appartement grâce à leur taille et leur niveau d’activité modéré, à condition qu’ils reçoivent suffisamment d’exercice quotidien.

Bichon Frise
Bichon havanais
Bichon maltais
Bobtail
Border Collie
Border Terrier
Boston Terrier
Bouledogue américain
Bouledogue anglais
Bouledogue français
Bouvier australien
Bouvier bernois
Bouvier de l'Entlebuch
Bouvier des Flandres
Boxer
Boykin Spaniel
Brachet noir et feu
Braque allemand
Braque de Weimar
Braque hongrois à poil court
Briard
Buhund norvégien
Bull Terrier
Bull Terrier miniature
Bulldog
Bullmastiff

Cairn Terrier
Cane Corso
Caniche
Carlin
Cavalier King Charles
Chien chinois à crête
Chien de Canaan
Chien de montagne des Pyrénées > voir Patou
Chien de Rhodésie > voir Rhodesian Ridgeback
Chien de Saint-Hubert
Chien d'eau américain
Chien d'eau espagnol
Chien d'eau portugais
Chien d'eau romagnol
Chien d'élan norvégien gris
Chien d'ours de Carélie
Chien du Pharaon
Chien finnois de Laponie
Chien noir et feu
Chien norvégien de macareux
Chihuahua
Chow Chow
Clumber Spaniel
Cockapoo
Cocker américain
Cocker anglais
Colley
Coonhound
Corgi
Coton de Tuléar

Dalmatien
Dandie Dinmont Terrier
Deerhound
Doberman
Dogue allemand
Dogue argentin
Dogue de Bordeaux
Dogue des Canaries
Dogue du Tibet
Drahthaar
Épagneul breton
Épagneul japonais
Épagneul nain continental > voir Papillon
Épagneul tibétain
Esquimau américain
Eurasier
Field Spaniel
Fila Brasileiro
Flat-Coated Retriever
Foxhound américain
Foxhound anglais
Fox Terrier
Fox-terrier à poil lisse
Fox-terrier à poil dur
Goldador
Golden Retriever
Goldendoodle
Grand Bouvier Suisse
Griffon bruxellois
Griffon Korthals

Harrier
Hovawart
Husky de Sibérie
Irish Water Spaniel
Jack Russell
Jagdterrier
Kangal
Komondor
Kuvasz
Labrador
Lakeland Terrier
Landseer
Lévrier afghan
Lévrier greyhound
Lévrier irlandais
Lévrier italien
Lhasa Apso
Loulou de Poméranie > voir Spitz nain
Malamute de l'Alaska
Malinois > voir Berger Belge Malinois
Manchester Terrier (Toy et Standard)
Mastiff
Mastiff Tibétain > voir Dogue du Tibet
Mâtin espagnol
Mâtin napolitain

Saint-Bernard
Saluki
Samoyède
Schipperke
Schnauzer géant
Schnauzer moyen
Schnauzer nain
Sealyham Terrier
Setter anglais
Setter Gordon
Setter irlandais
Shar-Peï
Shiba Inu
Shih Tzu
Skye Terrier
Sloughi
Spinone
Spitz américain > voir Esquimau américain
Spitz des Wisigoths
Spitz finlandais
Spitz japonais
Spitz Loup
Spitz nain
Springer anglais
Staffie
Sussex Spaniel

Retour en haut