...

Retriever de la Nouvelle-Écosse

Bienvenue dans notre guide complet sur le Retriever de la Nouvelle-Écosse, une race de chien très appréciée pour sa personnalité enjouée et son caractère fidèle. Il est aussi appelé Nova Scotia Duck Tolling Retriever ou simplement Toller,.

Dans cet article, nous allons explorer en détail les origines de cette race, ses particularités physiques, son comportement et caractère, ainsi que tous les aspects liés à son éducation, sa santé, son alimentation, son entretien et bien plus encore. Que vous soyez déjà propriétaire d’un Retriever de la Nouvelle-Écosse ou que vous envisagiez d’en adopter un prochainement, ce guide vous fournira toutes les informations essentielles pour prendre soin de votre fidèle compagnon.

Points clés

  • Le Retriever de la Nouvelle-Écosse est un compagnon fidèle et enjoué
  • Il nécessite une éducation adaptée et une attention particulière à sa santé
  • Son caractère affectueux le rend compatible avec les enfants et les autres chiens
  • Il a besoin d’espace et d’activités physiques régulières pour s’épanouir
  • Choisir un éleveur responsable et effectuer des dépistages est essentiel pour garantir sa santé

Origines du Retriever de la Nouvelle-Écosse

Retriever de la Nouvelle-Écosse ou Toller

Le Retriever de la Nouvelle-Écosse est une race de chien originaire de la Nouvelle-Écosse, au Canada. Il a été développé par les Micmacs, une tribu amérindienne, pour la chasse au canard.

Le nom de la race provient de la technique de chasse appelée “tolling”,d’où son surnom de Toller, pratiquée par les Micmacs. Le chien attire le gibier en jouant près des berges, attirant ainsi les canards à portée de tir des chasseurs. Le Retriever de la Nouvelle-Écosse est donc un chien qui possède des instincts de chasseur et qui est particulièrement apte à travailler dans l’eau.

Particularités physiques du Retriever de la Nouvelle-Écosse

Le Retriever de la Nouvelle-Écosse est un chien de taille moyenne, musclé et au physique unique. Voici les principales particularités physiques de cette race :

  • Taille : Le Retriever de la Nouvelle-Écosse mesure en moyenne entre 48 et 51 centimètres au garrot pour les mâles, et entre 45 et 48 centimètres pour les femelles.
  • Poids : Le poids moyen d’un mâle adulte est d’environ 25 à 30 kilogrammes, alors que les femelles pèsent généralement entre 18 et 23 kilogrammes.
  • Poil : Sa robe est constituée d’un poil double, dense et imperméable, lui permettant de résister aux intempéries. Le sous-poil est doux et dense, tandis que le poil de couverture est plus raide et résistant.
  • Couleur : Le Retriever de la Nouvelle-Écosse possède une couleur de robe allant du rouge à l’orange. Il peut également présenter des taches blanches sur la poitrine, les pattes et la queue.

Cette combinaison de taille, de poids, de poil et de couleur confère au Retriever de la Nouvelle-Écosse une apparence attrayante et reconnaissable. Son allure musclée et sa robe flamboyante en font un chien facilement identifiable et apprécié par de nombreux amoureux des chiens.

Comportement et caractère du Retriever de la Nouvelle-Écosse

Caractère du Retriever de la Nouvelle-Écosse

Le Retriever de la Nouvelle-Écosse est un chien affectueux, joyeux et énergique. Il est connu pour sa nature amicale et sa grande loyauté envers sa famille. Ce chien est particulièrement adapté aux familles avec enfants, car il est patient et prévenant, ce qui en fait un excellent compagnon de jeu pour les plus jeunes. De plus, il s’entend généralement bien avec les autres chiens et est sociable.

Cependant, il est important de noter que l’instinct de chasse du Toller est assez fort et cela peut poser des problèmes lorsqu’il cohabite avec des chats ou d’autres petits animaux domestiques. Une supervision étroite est nécessaire pour éviter tout incident. Avec une éducation appropriée, cette tendance peut être atténuée, mais il est préférable de prendre des précautions et de sensibiliser dès le plus jeune âge.

« Le Retriever de la Nouvelle-Écosse est un véritable rayon de soleil dans la vie de sa famille. Il apporte de la joie, de l’affection et de l’énergie à tous ceux qui l’entourent. C’est un compagnon fidèle et amical, toujours prêt à participer à toutes les aventures de la vie. »

– Caroline Dupont, propriétaire de Retriever de la Nouvelle-Écosse.

Comportement social et besoin d’affection

Le Retriever de la Nouvelle-Écosse est un chien très sociable qui aime être entouré de sa famille. Il recherche constamment l’attention et l’affection de ses proches, ce qui en fait un compagnon idéal pour ceux qui aiment passer du temps avec leur animal de compagnie. Il aime participer à toutes les activités familiales et est toujours partant pour une séance de jeu ou une promenade en plein air.

Il est important de noter que le Nova Scotia peut souffrir d’anxiété s’il est laissé seul pendant de longues périodes. Il est donc préférable de lui accorder beaucoup de temps et d’attention, ainsi que de lui offrir des distractions appropriées lorsqu’il est seul à la maison.

Niveau d’énergie et besoin d’exercice

Ce chien est doté d’une énergie débordante et a besoin d’exercice quotidien pour rester équilibré et heureux. Des promenades régulières, des jeux actifs et même des séances de natation sont recommandés pour répondre à ses besoins d’exercice. Il est important de souligner que le Retriever de la Nouvelle-Écosse est un excellent nageur grâce à son pelage imperméable et à sa passion pour l’eau.

Une routine d’exercice structurée est essentielle pour canaliser son énergie de manière positive et prévenir tout comportement destructeur pouvant résulter d’un manque d’activité physique adéquate.

Caractéristiques du comportement du Retriever de la Nouvelle-ÉcosseDescription
AffectueuxIl est très attaché à sa famille et aime recevoir des câlins et des caresses.
JoyeuxIl a une attitude positive envers la vie et saute de joie pour exprimer son bonheur.
ÉnergiqueIl a besoin d’exercice régulier et aime participer à des activités physiques.
ChasseurIl a un instinct de chasse développé, ce qui peut rendre la cohabitation avec les chats plus difficile.

Éducation du Retriever de la Nouvelle-Écosse

éduquer un Chiot Retriever de la Nouvelle-Écosse

Le Retriever de la Nouvelle-Écosse est un chien intelligent et réceptif à l’éducation. Pour garantir son bien-être et son épanouissement, il est essentiel de lui offrir une éducation adaptée et bienveillante. Voici quelques conseils pour le dresser efficacement en utilisant le renforcement positif.

  • Socialiser dès le plus jeune âge : La socialisation précoce est primordiale pour le Toller. Exposez-le à différentes situations, personnes, animaux et environnements dès son plus jeune âge. Cela l’aidera à développer sa tolérance envers les autres animaux et les étrangers, et à être à l’aise dans diverses situations.
  • Utiliser le renforcement positif : Le Retriever de la Nouvelle-Écosse répond particulièrement bien au renforcement positif lors du dressage. Récompensez-le avec des friandises, des éloges et des caresses chaque fois qu’il adopte un comportement souhaité. Cela renforcera les bonnes habitudes et encouragera sa motivation à apprendre.
  • Éviter les méthodes punitives : Les méthodes de dressage punitives peuvent avoir des effets négatifs sur le Retriever de la Nouvelle-Écosse. Évitez les cris, les coups ou tout autre comportement agressif envers votre chien. Privilégiez toujours l’approche douce et positive pour favoriser une relation de confiance et de respect mutuel.
  • Consistance et patience : Le dressage du Retriever de la Nouvelle-Écosse demande de la consistance et de la patience. Répétez les exercices régulièrement et soyez patient avec votre chien lorsqu’il commet des erreurs. Restez calme et faites preuve de persévérance. Chaque étape franchie dans le dressage est une victoire et renforce votre complicité.
  • Se faire aider par un professionnel : Si vous avez des difficultés à éduquer votre Retriever de la Nouvelle-Écosse, n’hésitez pas à faire appel à un éducateur canin professionnel. Il pourra vous apporter des conseils personnalisés et vous guider dans le processus d’éducation de votre chien.

Avec de la patience, de la bienveillance et du renforcement positif, vous pourrez éduquer votre Retriever de la Nouvelle-Écosse de manière efficace et harmonieuse.

Conditions de vie du Toller

Conditions de vie du Toller

Le Retriever de la Nouvelle-Écosse est un chien actif qui a besoin d’espace et d’activités physiques régulières pour s’épanouir pleinement. Il peut s’adapter à la vie en appartement, mais il est préférable qu’il dispose d’un jardin clôturé où il pourra se dégourdir les pattes en toute sécurité.

Ce chien énergique adore explorer son environnement et profiter de l’extérieur, alors un jardin offre une excellente opportunité pour cela. Il pourra ainsi courir, jouer et se dépenser selon ses besoins. Assurez-vous que le jardin est bien clôturé et sécurisé pour éviter les fugues.

En plus de l’espace, les activités physiques sont essentielles pour le bien-être et l’équilibre du chien. Il est recommandé de lui offrir au moins une heure d’exercice quotidien, que ce soit par le biais de longues promenades, de jeux interactifs ou même de séances de natation s’il en a l’occasion.

Les activités qui stimulent son instinct de chasse, comme lancer des balles, participer à des jeux de récupération ou pratiquer l’agility, sont particulièrement appréciées par cette race. Il est important de lui offrir une variété d’activités pour qu’il puisse se dépenser physiquement et mentalement.

Conditions de vie idéales pour un Retriever de la Nouvelle-ÉcosseConditions de vie à éviter pour un Retriever de la Nouvelle-Écosse
  • Un jardin clôturé
  • Un espace pour se dépenser
  • Des activités physiques quotidiennes
  • Des jeux interactifs
  • Des promenades longues et stimulantes
  • Un espace restreint sans possibilité de se dépenser
  • Une vie sédentaire sans activités régulières
  • Un manque d’exercices mentaux et physiques
  • Laissé seul pendant de longues périodes
  • Un environnement non sécurisé

Paniers et coussins recommandés

Santé du Retriever de la Nouvelle-Écosse

Portée de chiots Retriever de la Nouvelle-Écosse

Le Retriever de la Nouvelle-Écosse est généralement en bonne santé, mais il peut être prédisposé à certaines maladies héréditaires. Il est important de choisir un éleveur responsable qui effectue des dépistages et offre une garantie de santé solide.

Les maladies héréditaires auxquelles le Retriever de la Nouvelle-Écosse peut être prédisposé peuvent varier, mais certaines des affections courantes incluent :

  • Dysplasie de la hanche : une malformation de l’articulation de la hanche qui peut provoquer des douleurs et une mobilité réduite.
  • Atrophie rétinienne progressive : une dégénérescence progressive de la rétine qui peut entraîner la cécité.
  • Maladie de von Willebrand : un trouble de la coagulation sanguine qui peut provoquer des saignements excessifs.

Il est recommandé de demander à l’éleveur des détails sur les dépistages effectués sur les géniteurs des chiots afin de s’assurer qu’ils ne sont pas porteurs de ces maladies héréditaires. Un éleveur responsable devrait être en mesure de fournir des certificats de dépistage officiels.

Prendre soin de la santé de votre Retriever de la Nouvelle-Écosse est essentiel pour lui offrir une vie longue et épanouissante. En étant conscient des maladies héréditaires potentielles et en choisissant un éleveur responsable qui effectue des dépistages, vous pouvez contribuer à réduire les risques de problèmes de santé chez votre chien bien-aimé.

Espérance de vie du Retriever de la Nouvelle-Écosse

Retriever de la Nouvelle-Écosse ou Nova Scotia
ans
Minimum
ans
Maximum

Le Retriever de la Nouvelle-Écosse est une race de chien avec une espérance de vie moyenne de 12 à 14 ans. Cependant, il est important de noter que la durée de vie d’un chien peut varier en fonction de plusieurs facteurs, notamment les soins prodigués et l’environnement dans lequel il vit.

Pour garantir une vie longue et en bonne santé à votre Nova Scotia, il est essentiel de lui offrir des soins appropriés. Cela comprend une alimentation équilibrée, suffisamment d’exercice régulier, des visites régulières chez le vétérinaire pour les vaccinations et les bilans de santé, ainsi que l’attention aux signes de maladies ou de problèmes de santé potentiels.

Il est également important de créer un environnement sûr et sécurisé pour votre chien. Assurez-vous qu’il dispose d’un espace adéquat pour se déplacer et s’amuser, et veillez à ce qu’il ne soit pas exposé à des dangers potentiels tels que les produits chimiques toxiques, les plantes toxiques ou les objets dangereux.

En fournissant les soins appropriés et en créant un environnement sain, vous pouvez aider à prolonger la durée de vie de votre Retriever de la Nouvelle-Écosse et profiter de nombreuses années de bonheur et de compagnie avec votre fidèle ami.

Espérance de vie de races comparables

Race de chienEspérance de vie
Labrador Retriever10 à 12 ans
Golden Retriever10 à 12 ans
Border Collie12 à 15 ans

Entretien et hygiène du Toller

Entretien du Retriever de la Nouvelle-Écosse

Pour maintenir la beauté et la santé de votre Retriever de la Nouvelle-Écosse, un entretien régulier et une bonne hygiène sont essentiels. Voici quelques conseils pour prendre soin de votre compagnon fidèle :

  • Le brossage régulier est important pour éliminer les poils morts et éviter les nœuds. Utilisez une brosse adaptée au pelage du Retriever de la Nouvelle-Écosse, en privilégiant les modèles à poils longs. Brossez dans le sens du poil, en veillant à ne pas irriter sa peau sensible.
  • Un toilettage régulier permet de maintenir son pelage en bonne santé. Cela comprend la taille et l’égalisation des poils, le nettoyage des oreilles, la coupe des griffes et le brossage des dents. Si vous n’êtes pas familier avec le toilettage, il est recommandé de faire appel à un professionnel.
  • Les oreilles du Nova Scotia sont propices aux infections et à l’accumulation de cérumen. Veillez à les nettoyer régulièrement avec une solution adaptée et des cotons-tiges spécialement conçus pour les chiens. Évitez d’introduire le coton-tige trop profondément dans l’oreille pour éviter de lui causer des dommages.
  • Ses ongles ont également besoin d’attention. Si elles ne s’usent pas naturellement, elles peuvent devenir trop longues et causer des gênes lors de la marche. Veillez à les couper régulièrement à l’aide d’un coupe-griffes adapté pour éviter les blessures.
  • Une bonne hygiène bucco-dentaire est essentielle pour prévenir les problèmes de santé dentaire chez votre Retriever de la Nouvelle-Écosse. Brossez régulièrement ses dents avec une brosse à dents spéciale pour chiens et utilisez du dentifrice formulé pour les animaux. Cela aidera à prévenir l’accumulation de tartre et à maintenir une haleine fraîche.
Entretien et hygièneFréquence
Brossage2 à 3 fois par semaine
Toilettage1 à 2 fois par mois
Hygiène des oreilles1 à 2 fois par semaine
Soins des griffes1 fois par mois
Hygiène bucco-dentaireQuotidiennement

En suivant ces conseils d’entretien et d’hygiène, vous pouvez garantir le bien-être et le bon aspect de votre Retriever de la Nouvelle-Écosse. N’oubliez pas de lui offrir également beaucoup d’amour et d’affection pour une vie heureuse et épanouie ensemble.

Alimentation du Retriever de la Nouvelle-Écosse

Alimentation du Toller

Une alimentation équilibrée et adaptée est essentielle pour assurer la santé et le bien-être du Retriever de la Nouvelle-Écosse. Comme tout autre chien, il a des besoins nutritionnels spécifiques qui doivent être pris en compte pour garantir une croissance saine et maintenir un poids optimal.

Les portions de nourriture doivent être adaptées à son poids, son niveau d’activité physique et son métabolisme individuel. Il est important de suivre les recommandations du fabricant concernant les quantités à donner, en évitant de suralimenter votre chien. Le surpoids peut entraîner des problèmes de santé, tels que des problèmes articulaires et cardiaques.

En ce qui concerne la fréquence des repas, il est généralement recommandé de diviser la ration quotidienne en deux repas, à des heures régulières. Cela permet une meilleure digestion et aide à prévenir les problèmes gastro-intestinaux.

N’oubliez pas de toujours laisser de l’eau fraîche et propre à la disposition de votre Retriever de la Nouvelle-Écosse. L’hydratation est essentielle pour son bien-être global.

Besoin nutritionnelRecommandation
ProtéinesEnviron 20-25% de l’alimentation quotidienne
Matières grassesEnviron 10-15% de l’alimentation quotidienne
GlucidesEnviron 40-50% de l’alimentation quotidienne
Vitamines et minérauxFournis par une alimentation équilibrée

Il est important de surveiller l’état physique de votre Retriever de la Nouvelle-Écosse et de consulter votre vétérinaire si vous avez des préoccupations concernant son poids ou sa nutrition. Votre vétérinaire est le meilleur conseiller pour vous aider à élaborer un plan alimentaire adapté et sain pour votre chien.

Il est également recommandé de limiter les friandises et les restes de table, car ils peuvent déséquilibrer le régime alimentaire de votre chien et contribuer à la prise de poids.

Activité physique du Retriever de la Nouvelle-Écosse

Activité physique du Retriever de la Nouvelle-Écosse

Le Retriever de la Nouvelle-Écosse est un chien actif qui a besoin d’au moins une heure d’activité physique par jour. Pour répondre à ses besoins, il est important de lui offrir des promenades régulières, des jeux stimulants et même la possibilité de nager. L’activité physique permet à votre chien de rester en forme et d’éviter les problèmes de poids. De plus, cela contribue à son équilibre mental en lui offrant une stimulation mentale et un moyen d’évacuer son énergie débordante.

Les promenades sont une excellente façon de permettre à votre Retriever de la Nouvelle-Écosse d’explorer son environnement et de socialiser avec d’autres chiens. Veillez à utiliser une laisse solide et à le garder sous contrôle, car ce chien a un penchant naturel pour la chasse et peut être distrait par les odeurs et les mouvements. Choisissez des lieux de promenade sécurisés et variés pour lui offrir une expérience enrichissante.

Les jeux sont également essentiels pour divertir et stimuler votre Retriever de la Nouvelle-Écosse. Utilisez des jouets interactifs, des jeux de récupération ou des exercices d’obéissance pour l’occuper mentalement et physiquement. Ce chien est très intelligent et apprécie les défis qui lui sont proposés. Profitez de ces moments de jeu pour renforcer votre complicité et sa confiance en vous.

La natation est une activité physique idéale pour le Retriever de la Nouvelle-Écosse, car il possède un poil imperméable qui le protège de l’eau froide. La natation est un exercice complet qui sollicite tous les muscles et qui permet à votre chien de se dépenser sans risque de blessure. Veillez toutefois à choisir un environnement sûr et à surveiller votre chien en permanence lorsqu’il est dans l’eau.

Meilleurs Jeux et Jouets interactifs pour chiens

Prix et budget pour un Retriever de la Nouvelle-Écosse

Chiot Retriever de la Nouvelle-Écosse

Le prix d’un Retriever de la Nouvelle-Écosse varie selon l’éleveur et la lignée, mais il faut prévoir un budget entre 1 200 et 1 600€ pour l’achat. Cependant, il est important de noter que certains éleveurs de renom peuvent facturer davantage pour des chiots issus de lignées championnes ou pour ceux destinés à l’élevage.

Adopter un Retriever peut être une option moins coûteuse que l’achat auprès d’un éleveur. Les frais d’adoption sont généralement moins élevés et couvrent souvent les vaccinations de base et la stérilisation/castration. De plus, vous offrez une seconde chance à un chien qui a besoin d’un foyer aimant.

En plus de l’achat initial, il est essentiel de prendre en compte les dépenses liées aux soins vétérinaires réguliers. Cela inclut les vaccins, les visites chez le vétérinaire, la stérilisation/castration, les vermifuges et les traitements antiparasitaires. Il est également important de considérer d’autres dépenses telles que l’achat de jouets, de produits de toilettage, de litière et de paniers confortables.

Enfin, n’oubliez pas de prévoir des ressources financières en cas d’imprévus ou de problèmes de santé. Même si c’est une race généralement en bonne santé, il peut être sujet à certaines conditions spécifiques, ce qui peut entraîner des frais vétérinaires supplémentaires.

Prendre un Retriever de la Nouvelle-Écosse en charge représente un engagement financier à long terme. Il est important de bien planifier votre budget et de vous assurer de pouvoir subvenir aux besoins de votre chien tout au long de sa vie.

Informations de la FCI

Voici un tableau récapitulatif des informations clés de la FCI pour la race du Retriever de la Nouvelle-Écosse, également connu sous le nom de Nova Scotia Duck Tolling Retriever, y compris son numéro de standard :

CatégorieDétails pour le Nova Scotia Duck Tolling Retriever
Numéro de Standard FCI312
Classification FCIGroupe 8: Chiens Rapporteurs de Gibier – Chiens Leveurs de Gibier – Chiens d’Eau
OrigineCanada
TailleMoyenne (Mâles: 48-51 cm, Femelles: 45-48 cm)
PoidsMâles: 20-23 kg; Femelles: 17-20 kg
Espérance de vieEnviron 12-14 ans
Couleur du pelageRouge à orange avec des marquages blancs
Type de pelageMoyen, ondulé, résistant à l’eau
TempéramentIntelligent, alerte, sociable, joueur
Niveau d’activitéÉlevé
Aptitudes particulièresChasse, compagnie, sports canins, natation
Soins du pelageBrossage régulier, toilettage périodique
Exigences d’exerciceÉlevées, nécessite une activité physique quotidienne
Problèmes de santé courantsDysplasie de la hanche, maladies oculaires, maladies cardiaques

Conclusion

Le Retriever de la Nouvelle-Écosse est un chien polyvalent et attachant qui fait un compagnon fidèle. Pour assurer son bien-être, il est essentiel de lui offrir une éducation adaptée à son caractère enjoué, une attention particulière à sa santé et des activités physiques régulières.

Nous avons également exploré son comportement et son caractère affectueux, sa propension à s’entendre avec les enfants et les autres chiens, ainsi que sa prédisposition à la chasse qui rend la cohabitation avec les chats plus délicate. De plus, l’éducation du Retriever de la Nouvelle-Écosse a été abordée, mettant en évidence son intelligence et sa réactivité au renforcement positif, ainsi que l’importance de la socialisation précoce.

En ce qui concerne les conditions de vie, nous avons souligné que bien que le Retriever de la Nouvelle-Écosse puisse s’adapter à la vie en appartement, un jardin clôturé est préférable pour lui permettre de se dépenser.

FAQ

Quelle est l’espérance de vie d’un Retriever de la Nouvelle-Écosse ?

L’espérance de vie d’un Toller est généralement de 12 à 14 ans, bien que cela puisse varier en fonction de la santé et des soins.

Comment est le tempérament du Retriever de la Nouvelle-Écosse ?

Les Tollers sont connus pour être intelligents, alertes et énergiques. Ils ont un fort désir de travailler et sont souvent enthousiastes dans les jeux et les activités.

Quels sont les besoins en exercice d’un Retriever de la Nouvelle-Écosse ?

Cette race est très active et nécessite beaucoup d’exercice quotidien. Ils aiment particulièrement les activités aquatiques et sont excellents dans les sports canins comme l’agilité.

Les Retrievers de la Nouvelle-Écosse sont-ils faciles à dresser ?

Leur intelligence rend le dressage généralement facile, bien qu’ils puissent parfois être têtus. Ils répondent bien à une formation cohérente et positive.

Comment prendre soin du pelage d’un Retriever de la Nouvelle-Écosse ?

Leur pelage double nécessite un entretien régulier, y compris un brossage fréquent pour éviter les nœuds et gérer la perte de poils.

Les Tollers sont-ils adaptés aux familles avec enfants ?

Oui, ils sont souvent bons avec les enfants et peuvent être des compagnons de jeu actifs et affectueux. La supervision est recommandée en raison de leur énergie.

Un Nova Scotia peut-il vivre en appartement ?

Bien qu’ils puissent s’adapter à la vie en appartement, ils prospèrent mieux avec un accès à un espace extérieur pour l’exercice.

Bichon Frise
Bichon havanais
Bichon maltais
Bobtail
Border Collie
Border Terrier
Boston Terrier
Bouledogue américain
Bouledogue anglais
Bouledogue français
Bouvier australien
Bouvier bernois
Bouvier de l'Entlebuch
Bouvier des Flandres
Boxer
Boykin Spaniel
Brachet noir et feu
Braque allemand
Braque de Weimar
Braque hongrois à poil court
Briard
Buhund norvégien
Bull Terrier
Bull Terrier miniature
Bulldog
Bullmastiff

Cairn Terrier
Cane Corso
Caniche
Carlin
Cavalier King Charles
Chien chinois à crête
Chien de Canaan
Chien de montagne des Pyrénées > voir Patou
Chien de Rhodésie > voir Rhodesian Ridgeback
Chien de Saint-Hubert
Chien d'eau américain
Chien d'eau espagnol
Chien d'eau portugais
Chien d'eau romagnol
Chien d'élan norvégien gris
Chien d'ours de Carélie
Chien du Pharaon
Chien finnois de Laponie
Chien noir et feu
Chien norvégien de macareux
Chihuahua
Chow Chow
Clumber Spaniel
Cockapoo
Cocker américain
Cocker anglais
Colley
Coonhound
Corgi
Coton de Tuléar

Dalmatien
Dandie Dinmont Terrier
Deerhound
Doberman
Dogue allemand
Dogue argentin
Dogue de Bordeaux
Dogue des Canaries
Dogue du Tibet
Drahthaar
Épagneul breton
Épagneul japonais
Épagneul nain continental > voir Papillon
Épagneul tibétain
Esquimau américain
Eurasier
Field Spaniel
Fila Brasileiro
Flat-Coated Retriever
Foxhound américain
Foxhound anglais
Fox Terrier
Fox-terrier à poil lisse
Fox-terrier à poil dur
Goldador
Golden Retriever
Goldendoodle
Grand Bouvier Suisse
Griffon bruxellois
Griffon Korthals

Harrier
Hovawart
Husky de Sibérie
Irish Water Spaniel
Jack Russell
Jagdterrier
Kangal
Komondor
Kuvasz
Labrador
Lakeland Terrier
Landseer
Lévrier afghan
Lévrier greyhound
Lévrier irlandais
Lévrier italien
Lhasa Apso
Loulou de Poméranie > voir Spitz nain
Malamute de l'Alaska
Malinois > voir Berger Belge Malinois
Manchester Terrier (Toy et Standard)
Mastiff
Mastiff Tibétain > voir Dogue du Tibet
Mâtin espagnol
Mâtin napolitain

Saint-Bernard
Saluki
Samoyède
Schipperke
Schnauzer géant
Schnauzer moyen
Schnauzer nain
Sealyham Terrier
Setter anglais
Setter Gordon
Setter irlandais
Shar-Peï
Shiba Inu
Shih Tzu
Skye Terrier
Sloughi
Spinone
Spitz américain > voir Esquimau américain
Spitz des Wisigoths
Spitz finlandais
Spitz japonais
Spitz Loup
Spitz nain
Springer anglais
Staffie
Sussex Spaniel

Retour en haut