Le chien « ascenseur » !

J’adore mon petit chien et je le prends dans mes bras dès que l’on croise un gros chien !

Découvrez dans le magazine AMIS-CHIENS d'avril 2009 un dossier sur les chiens dans les bras!

Vous prenez de très gros risques !

Protéger votre chien contre l’éventualité d’une agression par un autre chien en le soulevant du sol et en le prenant dans vos bras est une prise de risque lourde de conséquences pour vous et votre chien !
Pensez-vous que vous faites le poids contre un chien qui aurait décidé de s’attaquer à votre protégé ? Bien sûr que non ! Ni la hauteur de vos bras, ni vos cris n’y feraient rien !



Que se passera t-il le jour ou vous rencontrerez ce chien ?

Il vous sautera dessus, vous dévorera le bras, s’il ne vous fait pas tomber au sol et finira par dévorer votre protégé qui n’aura même pas la possibilité de s’enfuir puisque pris au piège de vos bras. Pensez aux conséquences si c’est votre enfant qui promène votre protégé !
Bien sûr, le chien agresseur sera le fautif, accusé d’avoir agressé et sera même peut-être euthanasié pour avoir eu un tel comportement de chien dangereux.
Légalement, tout existe ou presque, mais vous, vous serez blessé, triste et désemparé de la disparition violente de votre animal.
Expliquer uniquement aux gens qu’il existe des lois qui les protègent des chiens dangereux revient à dire que l’essentiel d’être protégé par la loi des actes des chauffards qui pourraient renverser un enfant.
J’affirme qu’il est nécessaire et responsable d’éduquer et d’informer des risques encourus à cause de telles attitudes. Pas de jugement ni de morale mais simplement le souhait d’aider et de donner à chacun la possibilité d’être responsable de ces actes en toute connaissance de cause. Chaque prise de conscience peut conduire à éviter des drames, alors n’hésitez pas à changer et à devenir vraiment responsable de votre chien.


 

Un jour ou l’autre votre chien sera seul face à un chien !

J’ai exposé la situation la pire d’une l’agression très violente car au regard des statistiques sur les accidents avec morsures, il faut savoir que ces causes d’accident sont assez fréquentes.
Prenons alors une situation moins dramatique pour vous. Votre chien qui est toujours pris dans vos bras dès qu’il croise un autre chien risque à coup sûr, un jour, de ne pouvoir être ainsi protégé. Pour une raison ou une autre il pourra se trouver dans une situation particulière et échapper à votre vigilance. Et bien sachez qu’il a de très fortes chances de se faire mordre très gravement, voir tuer, par tout autre chien. Et oui c’est comme ça ! Si l’on apprend jamais à un enfant comment traverser une rue tout seul, en lui montrant les règles qui régissent le code de la route et en lui apprenant à toujours regarder à gauche puis à droite, il est fort à parier qu’à la première occasion d’être livré à lui-même il se fasse renverser.


Pourquoi faut-il faire autrement !

En croyant protéger votre chien vous le rendez encore plus vulnérable, c’est la seule réalité de votre comportement. Vous lui empêchez de pouvoir communiquer normalement avec ses congénères et d’apprendre les règles qui régissent son espèce, ce qui essentiel pour lui. Imaginer un enfant dans les bras de sa mère et qui en toute confiance et impunité insulterait du regard ou par des mots un adulte qu’il croiserait. Tout le monde trouverait cela inadmissible et surtout que pensez de l’avenir de cette enfant dans la société. Et bien c’est exactement ce qui se passe quand vous prenez votre chien contre vous et qu’il toise le chien qui se trouve en dessous de lui sur le sol. Vous changer les codes canins et c’est exactement ce qui va conduire au drame !De plus, sans le savoir, vous le mettez dans une position de dominance tout à fait inadmissible pour les chiens que vous rencontrez. N’ayant aucune idée de la hiérarchie canine, il se sent fort ! Son comportement est alors celui d’un dominant alors qu’il n’en a peut-être ni le statut ni les moyens au sens canin. C’est inacceptable pour l’autre chien adulte qui ne connaît que ces codes hiérarchiques et qui instinctivement voudra remettre votre protégé à sa place.

De quoi avez-vous donc peur ?

Sachez qu’il n’existe quasiment aucun chien « tueur » et rappelez-vous que de toute façon, si vous aviez le malheur d’en rencontrer un, ni vous ni votre chien n’en sortiriez indemne. Un complètement déstructuré est un chien qui n’aurait aucun repère ni aucune crainte et n’hésiterait pas à vous sauter dessus comme un tigre sur sa proie.Alors que risque votre protégé à croiser au même niveau, sur le sol, un de ses congénères ? Rien, en tous cas rien d’aussi grave que ce que j’ai évoqué précédemment. Plus il en aura rencontré et ceci depuis son plus jeune age, moins il y aura de risque pour lui. C’est quand même dommage qu’en croyant le protéger vous le rendiez encore plus vulnérable non ?

Pourquoi doit-il se confronter aux autres ?

Parce qu’un chien est un animal social dans la société des chiens. Parce qu’il lui est indispensable de connaître sa place parmi ses congénères. Peut-être se fera t’il simplement gronder en langage chien quand il voudra prendre une place qui ne serait pas la sienne, c’est tout. Au pire un petit coup de croc, juste pour pincer et avertir que des limites sont dépassées, mais jamais, rien de grave. Il faut savoir que les combats de chiens qui conduisent à la mort sont exceptionnels! Si l’on a laissé la chance à son chien d’apprendre ce qu’il doit faire pour se soumettre et  ce qu’il doit faire quand l’autre se soumet, il n’y a à priori aucun danger tant qu’il n’y a pas intervention humaine. Cet apprentissage canin ne peut être fait par l’homme, c’est au départ la mère du chiot puis les adultes qu’il rencontre qui vont le former à cette loi hiérarchique essentielle chez le chien. Vous devez lui laisser la chance d’apprendre des siens !

Intervenir dans un combat entre chien est très dangereux !

L’intervention humaine est à la fois dangereuse pour l’humain et pour le chien. Pour qu’un combat entre chien puisse cesser, il faut que les messages canins d’arrêt du combat aient pu être passés. En clair, si vous pensez pouvoir arrêter un combat en retirant votre chien, sans parler du risque de vous faire mordre, vous risquez de rendre l’autre chien encore plus agressif. Pour qu’un combat s’arrête, il faut que l’un ait pris l’ascendant sur l’autre, c’est comme ça, c’est la loi canine, c’est incontournable. L’un se soumet et le montre et l’autre arrêtera, c’est automatique dans 9 cas sur 10 et plus le chien connaît la communication canine, moins il y a de risques de combat. La marge d’1 cas sur 10 correspond à la possibilité déjà évoquée de croiser un chien déstructuré, non socialisé et encore fois contre lequel vous ne pourrez rien faire.

La petite taille de votre chien ne le rend pas plus vulnérable !


Bien sur dans le système hiérarchique, la taille peut jouer sur le positionnement hiérarchique, mais qu’importe, si votre chien connaît sa place, il ne coure aucun risque même face au plus gros des Rottweiler. Il y a danger quand votre petit chien n’a aucune mesure de sa place. En le prenant de vos bras, vous le grossissez virtuellement ! C’est ce qui peut lui donner une idée erronée de son positionnement et qui par le fait va le rendre prétentieux et ambitieux hiérarchiquement. Chez les chiens tout est occasion d’ascension sociale. C’est l’un des premiers objectifs des contacts entre chiens, sauf cas de reproduction. La hauteur de vos bras et l’invulnérabilité ressentie par votre petit chien augmente son potentiel hiérarchique virtuel. Les codes sociaux sont alors déformés et vous faites croire à votre chien qu’il peut tout à fait dominer tout congénère du haut de son perchoir. De plus, il gagne souvent et est conforté dans cette idée. En effet, chaque fois que vous le prenez et qu’il croise un chien, il grogne, aboie peut-être, et comme l’autre chien passe souvent son chemin, votre petit est à chaque fois conforté dans l’idée qu’il est le vainqueur et qu’il a encore gagné une place dans la hiérarchie. C’est aussi pour cela qu’on rencontre souvent des troubles du comportement de dominance chez de très petits chiens et qui posent aussi ensuite problèmes dans la relation avec leurs maîtres.La nature est bien faite et le comportement des gros chiens n’est que rarement agressif face à un chien de petite taille. En fait, on imagine assez facilement qu’il n’y a pas pour le gros chien de véritable enjeu car il existe déjà physiquement une certaine affirmation d’une certaine hiérarchie. Votre petit chien ne risque rien, pas plus que les autres et je dirais même peut-être moins s’il connaît tous ces codes et que vous ne lui avez fossé la réalité. C’est vous qui le rendrez vulnérable par une prétention à une compétition qui n’aurait certainement jamais eu lieu sans votre surprotection.

Pour toutes ces raisons, prenez une bonne résolution, pour lui et pour vous : laissez votre chien rencontrer d’autres chiens !


Empêcheriez vous un enfant de sortir dans la cour de récréation? Évidement non! Alors dès que cela est possible et qu’il n’y a pas de danger de circulation par exemple, laisser le sans laisse dans la nature! La promenade sans laisse est essentielle pour votre chien, même pour ceux habitués à vivre en appartement. Laissez le aller et venir, rencontrer d’autres chiens, petits, gros, males, femelles, tout doit être une occasion de lui faire partager et communiquer avec ses congénères. Si vous avez du mal à le gérer sans laisse, faites vous aider par un éducateur canin, mais offrez-lui ce plaisir de gambader et faire des rencontres.

Vous ne pouvez et ne devez vous imaginer comme substitut protecteur de votre chien, c’est une prétention qui peut couter très cher. Votre chien est un animal social, qu’il soit un York, un Bichon, un Boxer, un Labrador ou un Caniche, offrez-lui l’occasion de se comparer, de se mesurer, de jouer et de se faire remettre à sa place, tout ceci est essentiel pour son équilibre et sa sauvegarde.

Encore une fois, si vous aimez votre chien,  respectez le en tant que chien ! 

Un jour ou l’autre votre chien sera seul face à un chien !

Copyright E.Bonnefoi/2009